Dans notre pays, la pression liée à la circulation automobile est énorme. Des mesures doivent donc être prises pour inciter les conducteurs à se tourner vers d’autres moyens de transport. Pour la première fois cette année, l’enquête traite de l’adhésion des personnes interrogées à certaines mesures destinées à améliorer la mobilité. Celle qui remporte le plus de suffrages est une augmentation des investissements pour améliorer les infrastructures pour les cyclistes : plus de 80% des Belges y sont favorables.

Les avis sont très partagés concernant un système intelligent de taxe au kilomètre : il y a quasi autant de détracteurs (38%) que de partisans (39%). Les avis diffèrent par ailleurs sensiblement d’une Région à l’autre. Ainsi, 43% des Flamands sont pour ; 33% sont contre. En Wallonie, 29% des personnes interrogées sont pour mais près d’1 personne sur 2 (49%) est contre. Le système prévoit le remplacement de la taxe de circulation actuelle par un montant à payer en fonction, entre autres, de la période à laquelle le conduc-teur roule, du nombre de kilomètres et de l’itinéraire emprunté.