Depuis 2012, nous nous penchons sur l’adhésion sociale en faveur de certaines mesures de sécurité routière. La plupart d’entre elles recueillent une adhésion de plus de 50%. Les mesures suivantes sont toutefois recalées :Depuis 2012, nous nous penchons sur l’adhésion sociale en faveur de certaines mesures de sécurité routière. La plupart d’entre elles recueillent une adhésion de plus de 50%. Les mesures suivantes sont toutefois recalées :

  • une zone 30 généralisée dans le centre des grandes villes ;
  • permettre aux cyclistes de franchir un feu rouge lorsque des panneaux l’autorisent ;
  • pneus hiver obligatoires ;
  • permis à points ;
  • interdiction totale du téléphone au volant.

L’adhésion sociale en faveur de certaines mesures varie fortement d’une province à une autre. Nous nous sommes cantonnés aux deux situations présentant les différences les plus marquées.

L’adhésion sociale en faveur d’un permis à points est plus ou moins corrélée à la frontière linguistique, il recueille moins de partisans en Wallonie qu’en Flandre.

L’obligation d’équiper sa voiture de pneus hiver rencontre plus de partisans dans les provinces où l’hiver est le plus rude.